10 juin 2018

« Marianne et la Jeunesse » - Surcharge "2013-2018" - Histoire de barres phosphorescentes


Sur les feuilles « Marianne et la Jeunesse » surchargées "2013-2018" de Paris-Philex 2018 l'argument du recyclage de feuilles en stock ne tient pas...

En effet autant sur le 0.10€ la réutilisation de feuilles est effective avec la date de tirage du 06.01.16 autant pour la Lettre verte l'argument est faux avec une réimpression le 23.02.18 sur la presse TD205. 






Nous sommes donc devant une opération purement spéculative orchestrée par Phil@poste...!!! Seuls les utopistes pouvaient croire Phil@poste...!!!!!!

Il y a cependant un intérêt philatélique dans cette émission avec sur la même presse, TD205, des surimpressions typographiques des barres phosphorescentes différentes:
- type E23 pour le 0.10€
- type E22 pour la LV.


Cela illustre la volonté d'une harmonisation du parc des presses TD6. Elles impriment désormais toutes des barres phosphorescentes au type E22 pour les émissions en feuille de 100 timbres.

Ces deux timbres surchargés sont à rechercher sur lettre d'entreprise si cela existe...! Personnellement j'en doute au regard du mode de distribution.
Tous les collectionneurs ayant acheté une feuille entière devraient la garder intacte, seuls les spéculateurs débitant des feuilles achetées en plusieurs exemplaires.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

bonjour,
Oui la poste ne cherche qu'à faire un maximum de vente et de bénéfices avec ses timbres et à favoriser la spéculation surtout pour les marchands. Les petits collectionneurs ne les intéressent pas !
Dommage.

Anonyme a dit…

Beaucoup de feuilles seront débitées, puisque ces timbres ne sont pas fournis dans les abonnements. Et les cases, elles, seront bien prévues dans les albums !... La Poste semblait se frotter les mains jeudi soir dernier devant le chiffre réalisé avant la sortie des feuilles surchargées... Alors à la fermeture !...

Tant qu'il y aura des acheteurs...

TIMBREPHOSPHO a dit…

Ce type d'émission ne peut qu'être bénéfique à Phil@poste et à une certaine catégorie de personnes.

Ces émissions servent-elles la philatélie? C'est une autre histoire mais ne pas oublier que les timbres semi-modernes recherchés et avec une forte valeur marchande étaient souvent des émissions particulières lors de leur émission (orphelins, blocs expo,...).

Anonyme a dit…

alors respectons tous ceux qui ont fait parfois plus de 6 heures de queue pour acheter ces feuilles.

Anonyme a dit…

IL n'y avait pas 6h de queue...
1/2h pour prendre son ticket puis 5h pour faire autre chose puis 1/2h pour acheter les timbres.

TIMBREPHOSPHO a dit…

Comme sur tous les sujets chacun est libre de collectionner ce qu'il veut et d'acheter ce que bon lui semble.

Avec les tickets on pouvait organiser sa journée et revenir quand son tour pointait.
Je ne pense pas qu'il y ait eu beaucoup de personnes non servies dans celles qui sont venues vendredi matin spécialement pour les feuilles surchargées.