28 avril 2016

Emissions d'Avril 2016


04.04.16 : Métiers d'Art, sculpteur sur pierre
Valeur faciale : 0.70€
Utilisation : LETTRE VERTE 20g France Métropolitaine – DOM – Andorre - Monaco
Type d’impression : Taille-douce
Une barre phosphorescente à droite



04.04.16 : Salon philatélique de printemps - Belfort
Valeur faciale : 0.70€
Utilisation : LETTRE VERTE 20g France Métropolitaine – DOM – Andorre - Monaco
Type d’impression : Taille-douce
Une barre phosphorescente à droite



04.04.16 : Carnet autocollant Portraits-Autoportraits impressionnistes
Valeur faciale : LETTRE VERTE
Utilisation : LETTRE VERTE 20g France Métropolitaine – DOM – Andorre - Monaco
Type d’impression : Offset
Une barre phosphorescente à droite



11.04.16 : Centre national du costumes de scène (Moulins 2006-2016)
Valeur faciale : 0.80€
Utilisation : LETTRE 20g France Métropolitaine – DOM – Andorre - Monaco
Type d’impression : Offset/Taille-douce
Deux barres phosphorescentes


Existe un bloc Souvenir philatélique

18.04.16 : Edmond Locard (1877-1966)
Valeur faciale : 0.70€
Utilisation : LETTRE VERTE 20g France Métropolitaine – DOM – Andorre - Monaco
Type d’impression : Taille-douce
Une barre phosphorescente à droite


25.04.16 : Jouffroy d'Abbans - Bicentenaire de la navigation à vapeur
Valeur faciale : 1.25€
Utilisation : LETTRE 20g Internationale Zone2
Type d’impression : Taille-douce
Deux barres phosphorescentes



29.04.16 : Caisse des Dépôts (1816-2016)

Valeur faciale : 0.80€
Utilisation : LETTRE 20g France Métropolitaine – DOM – Andorre - Monaco
Type d’impression : Taille-douce sur biopolymère biosourcé avec gaufrage
Deux barres phosphorescentes


Existe un bloc autocollant de 4 timbres

26 avril 2016

Saint-Pierre et Miquelon - Tarif local


Splendide lettre de Saint-Pierre et Miquelon au tarif LETTRE jusqu’à 20 g pour le service intérieur à Saint-Pierre et Miquelon. 

(Tarif du 01.08.86 au 31.07.87)
Ce type de pli, non philatélique, est peu commun, le service postal à l'intérieur de l'archipel de Saint-Pierre et Miquelon étant faible.

La lettre est affranchie avec deux timbres imprimés avec des barres phosphorescentes au type B comme tous les tirages « Liberté de Gandon » surchargés « Saint-Pierre et Miquelon »..

Merci à la personne qui se reconnaîtra!

21 avril 2016

1985, une année charnière pour Saint-Pierre-et-Miquelon


L’archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon est devenu un T.O.M. en 1946, un D.O.M en 1976 et est depuis 1985 une Collectivité Territoriale de la République Française à statut particulier (loi n° 85-595 du 11 juin 1985).

A ce titre une surcharge « ST-PIERRE ET MIQUELON » est imprimée sur les séries de timbres d’usage courant de la France métropolitaine depuis cette date, 
« SPM » depuis 2008. 



(2.10FF rouge « Liberté de Gandon » de carnet)



(2.20FF rouge « Liberté de Gandon » de carnet avec surcharge « ST-PIERRE ET MIQUELON »)
Les tirages, en feuilles de 100 timbres, sont surchargés en typographie à plat du fait de l’utilisation de feuilles préalablement imprimées sans surcharge.
Tous les tirages 
« Liberté de Gandon » ont été réalisés su la presse TD6-7, ils sont donc imprimés avec des barres phosphorescentes au type B.

Le tarif Lettre jusqu'à 20g à destination de la France métropolitaine est le même que pour un courrier en France métropolitaine donc:
- 2.10FF jusqu'au 31.07.1985
- 2.20FF à partir 01.08.1985

Les plis non philatéliques de Saint-Pierre et Miquelon ne sont franchement pas courants...

19 avril 2016

1.00FF rouge « Marianne de Béquet » sans barre phosphorescente sur lettre


1.00FF rouge « Marianne de Béquet » sans barre phosphorescente accidentellement sur lettre du 06.01.77.


Ce timbre de feuille est accidentellement sans barre phosphorescente car le premier tirage intégralement sans barre phosphorescente est le tirage anti-spéculatif du 26-27.09.77 sur la presse TD6-2.

Il y a une forte probabilité que ce timbre soit issu du tirage du 08.09.76 sur la presse TD6-7 avec 10 timbres sans barre phosphorescente sur la 3e rangée. 

Lettre certifiée par P. Marziano.

13 avril 2016

Timbre sans barre phosphorescente - Mode opératoire


Un timbre-poste sans barre phosphorescente (1) est une variété d'impression résultant :

- soit d'une absence de passage sous l'outil imprimant les barres phosphorescentes, suite à un "débrayage" de ce dernier (ex. : 4,00FF "Liberté de Gandon"),
- soit d'un décalage latéral ou (et) vertical de ce même outil (ex.: 1,60FF vert "Liberté de Gandon"),
- soit d'un défaut d'encrage de ce même outil (ex.: 0,50FF, 0,80FF, 0,90FF, etc. "Liberté de Gandon").


Il peut y avoir des timbres sans barre phosphorescente suite à un décalage de la dentelure ou de la pré-découpe.


Pour déterminer si un timbre-poste est sans barre phosphorescente, dans le noir total obtenu dans une pièce totalement obscurcie (de préférence la nuit), il faut se munir :
- d’une lampe U.V. sur secteur
- d’un compte-fils grossissant au moins 20 fois.
La qualité de la lampe U.V. est primordiale.


Un timbre est considéré comme sans barre phosphorescente :
- s'il est NEGATIF au "noir absolu" (2)
ET
- si aucune particule phosphorescente n'est décelable lors de l'examen du timbre-poste sous une lampe U.V.
Il faut s’aider d'un compte-fil (x20) pour détecter les petites particules phosphorescentes.


Une analyse en lumière rasante peut permettre bien souvent de détecter des traces grasses suite à un gommage ou des rayures suite à un grattage.
La plus grande erreur consiste à considérer des timbres avec des petites particules phosphorescentes (on parle souvent de timbres dits rémanents) comme des timbres sans barre phosphorescente.

Il faut être strict dans les définitions et analyses pour éviter toutes déconvenues car un timbre rémanent ne vaut guère plus qu’un timbre normal… quitte à remettre en cause certaines certitudes et habitudes commerciales.


Enfin un timbre « Marianne de Béquet » ne s’analyse pas de la même manière qu’un timbre « Marianne et la Jeunesse ». En effet les cylindres d’impression ont évolué tout comme les encres et les papiers.

Dans tous les cas ayez un esprit critique, cela évitera des déceptions...!


Une expertise pour valider son analyse personnelle est fortement recommandée pour les pièces avec une forte valeur. En cas de vente ils ne pourront que prendre de la valeur!

(1) Sans barre phosphorescente, Sans Pho ou Sans phospho. 

(2) Le "noir absolu" est un procédé d'expertise inventé et publié dans les années 1970 par MM. SOHIER et MADRON et le Dr LE TENSORER permettant de détecter d'infimes éclats phosphorescents.

Mode opératoire :
- Se placer dans une pièce totalement noire et habituer ses yeux à l'obscurité pendant 5 minutes ;
- Placer le timbre-poste à examiner sur un fond neutre aux UV et sous une lampe UV éteinte;
- Fermer les yeux;
- Allumer la lampe (30 secondes);
- Puis, simultanément, éteindre la lampe, la dégager du champ de vision et porter le timbre-poste.

08 avril 2016

Deux nouvelles découvertes expertisées qui entreront dans les catalogues 2017


Deux expertises récentes effectuées par Chistian CALVES et Pascal MARZIANO, les experts spécialistes du sans Pho, mettant en avant deux découvertes majeures :
- 1.22€ lilas « Marianne des Français » ITVF sans barre phosphorescente



- Europe 20g bleu « Marianne et la Jeunesse » sans barre phosphorescente




Le fragment avec le 1.22€ lilas « Marianne des Français » ITVF est la seule pièce découverte à date.
Le certificat d'expertise, effectué par un expert reconnu pour sa compétence en matière de phospho, fait rentrer directement ce timbre dans les cinq plus grandes raretés phosphorescentes. Sans cette expertise le doute aurait subsisté.

La feuille entière du Europe 20g bleu 
« Marianne et la Jeunesse », expertisée par un expert compétent également en matière phosphorescente, représente un superbe ensemble avec 100 timbres signés comme étant sans barre phosphorescente en application de la définition récemment communiquée. 

L'expertise est importante mais sachez choisir le bon expert. 
On peut être un excellent expert sur de nombreux sujets philatéliques et être complètement incompétent en matière phosphorescente... d'autant que certaines personnes pourraient être tentées de faire signer des pièces à des experts plus "laxistes" dans un but purement lucratif...!!!

05 avril 2016

Définition d'un timbre sans barre phosphorescente - Communication commune


Communication commune sur les timbres sans barre phosphorescente
diffusée en accord avec les personnes signataires



       La collection des timbres avec variétés phosphorescentes passionne de nombreux philatélistes, depuis maintenant plusieurs décennies. Malheureusement, en raison d’un certain flou dans la terminologie, il arrive régulièrement que des timbres ordinaires ou des variétés mineures soient proposés au prix fort sur le marché philatélique, au détriment des collectionneurs.

Le 17 mars 2016, une rencontre a eu lieu au 8 Rue Drouot (Paris 9e) pour évoquer ce sujet délicat.

Cette réunion a réuni les experts Christian Calves et Alain Jacquart, ainsi que deux collectionneurs spécialistes en la matière : Oliver Gervais (auteur du auteur du site http://www.timbres-barres-phosphorescentes.fr/ et contributeur du catalogue Spink/Maury ) et Dominique Sellier (auteur du blog http://lesansphosphore.blogspot.fr/ et contributeur du catalogue Yvert et Tellier).

A l’issue de cette réunion, un certain nombre de principes ont été établis que les parties en présence se sont engagées à respecter et à promouvoir.


Ces principes sont les suivants :

1- Les variétés «  de phosphore » n’existent pas. En effet, il n’y a jamais eu de phosphore sur les timbres, mais des pigments phosphorescents à base de fulfure de zinc activé au cuivre associé à des pigments pour colorer. Le terme correct à employer est donc « variété phosphorescente » ou « variété pho ».

2- Les variétés phosphorescentes se répartissent en deux catégories : les timbres sans barre phosphorescente et les timbres avec anomalie phosphorescente.

3- Doivent être considérés comme timbres sans barre phosphorescente les timbres entièrement vierges de toute trace phosphorescente, aussi infime soit elle, sur toute leur surface. Ce sont ces timbres qui constituent le cœur de la collection et que les catalogues cotent sous l’appellation « sans pho » ou celles (impropres) « sans phosphore » et « sans bande de phosphore ».

4- Doivent être considérés comme timbres avec anomalie phosphorescente les timbres sur lesquels on note une présence phosphorescente, mais répartie de manière anormale. Par exemple : maculations, barres à cheval ou brisées ou encore traces phosphorescentes à des endroits autres que ceux normalement occupé par les barres. Ces timbres constituent des variétés moins importantes, mais dignes d’être collectionnées.

5- Doivent, en revanche, être considérés comme ordinaires les timbres avec points phosphorescents (même légers) à l’emplacement normal des barres, ainsi que les timbres rémanents (timbres aux  barres phosphorescentes faiblement encrées, mais apparaissant sous une lampe U.V. à forte puissance).

6- Afin de clarifier la situation, il a été acté que les timbres avec anomalie phosphorescente expertisés par la maison Calves seraient, à l’avenir, systématiquement accompagnés d’un certificat décrivant la nature de l’anomalie constatée.
Nous espérons que l’application de ces principes contribuera à faire cesser certains abus, et qu’elle constituera une avancée utile pour les philatélistes désireux d’aborder ou de poursuivre une collection de timbres avec variétés phosphorescentes.



Christian CALVES, Alain JACQUART, Dominique SELLIER et Olivier GERVAIS (*)
(*) auteur de ce blog 
 


Lien vers la Newsletter des experts C. Calves et A. Jacquart publiée en même temps.

03 avril 2016

Emissions de Mars 2016


14.03.16 : Pierre Messmer (1916-2007)
Valeur faciale : 0.80€
Utilisation : LETTRE 20g France Métropolitaine – DOM – Andorre - Monaco
Type d’impression : Taille-douce
Deux barres phosphorescentes



21.03.16 : Sophie Germain (1776-1831)
Valeur faciale : 0.70€
Utilisation : LETTRE VERTE 20g France Métropolitaine – DOM – Andorre - Monaco
Type d’impression : Taille-douce
Une barre phosphorescente à droite



 
21.03.16 : 150 ans d'Apprentis d'Auteuil
Valeur faciale : 0.70€
Utilisation : LETTRE VERTE 20g France Métropolitaine – DOM – Andorre - Monaco
Type d’impression : Héliogravure
Une barre phosphorescente à droite





21.03.16 : Eglise Notre-Dame-des-Missions - Epinay-dut-Seine
Valeur faciale : 0.70€
Utilisation : LETTRE VERTE 20g France Métropolitaine – DOM – Andorre - Monaco
Type d’impression : Taille-douce
Une barre phosphorescente à droite




29.03.16 : Euro 2016

Valeur faciale : 1.00€
Utilisation : LETTRE 20g internationale Zone 1
Type d’impression : Héliogravure
Sans barre phosphorescente




29.03.16 : Bloc-feuillet Euro 2016
Valeur faciale : 1.00€
Utilisation : LETTRE 20g internationale Zone 1
Type d’impression : Héliogravure
Sans barre phosphorescente


02 avril 2016

Salon philatélique à Saint-Pryvé Saint-Mesmin (45)


Effectuer un peu de publicité pour un salon organisé conjointement par les deux associations philatéliques (Association Philatélique du Loiret et Amis Philatéliques Pryvatains) dont je suis membre ne peut pas faire de mal...