26 octobre 2016

1.00FF rouge « Marianne de Béquet » - Anomalie phosphorescente


Cette lettre du 11.07.77 a la particularité d'être affranchie avec un 1.00FF rouge « Marianne de Béquet » comportant une anomalie phosphorescente bien visible à l'oeil nu.




(Détail des tâches supérieures)

(Sous lampe U.V.)

Il est difficile de donner une explication certaine pour cette anomalie et en particulier pour les trois tâches d'encre supérieures. 

La seule certitude est l'impression normale des barres phosphorescentes dans la partie inférieur sans décalage vertical, la barre phosphorescente s'arrêtant au niveau du E de française.

Une des hypothèses pourrait être un embrayage de la presse typographique imprimant les barres phosphorescentes avec une pression progressive.

Les barres phosphorescentes sont au type D donc imprimées sur une presse TD6.

Aucun commentaire: