30 septembre 2014

Emissions Septembre 2014


08.09.14 : Carnet autocollant Objets d'art Renaissance en France
Valeur faciale : LETTRE VERTE 20g
Utilisations : 
LETTRE VERTE 20g France Métropolitaine – DOM – Andorre - Monaco
Type d’impression : Héliogravure
Une barre phosphorescente à droite

08.09.14 : Charges Péguy (1873-1974)
Valeur faciale : 1.55€
Utilisation : LETTRE VERTE 100g France Métropolitaine – DOM – Andorre - Monaco
Type d’impression : Taille-douce
Une barre phosphorescente à droite


15.09.14 : Bloc-feuillet Centenaire de la bataille de la Marne
Valeur faciale : 0.66€ et 0.98€Utilisations : LETTRE 20g France Métropolitaine – DOM – Andorre - Monaco et MONDE 20g
Type d’impression : Héliogravure
Sans 
barre phosphorescente

Existe un Souvenir Philatélique


22.09.14 : Keith Haring (1958-1990) - Hôpital Necker - Enfants malades
Valeur faciale : 2.65€
Utilisations : LETTRE 250g France Métropolitaine – DOM – Andorre - Monaco
Type d’impression : Héliogravure
Sans barre phosphorescente

25 septembre 2014

1.30FF rouge « Sabine de Gandon » de roulette - Deux barres phosphorescentes à droite


1.30FF rouge « Sabine de Gandon » de roulette avec deux barres phosphorescentes à droite, suite à un décalage lors de la coupe de la bobine en rouleau, et une gomme mate.




Nous pouvons observer un petit liseret à gauche qui n'altère en rien l'intérêt de cette pièce, il n'existe pas mieux (!!). Je préfère un exemplaire avec un liseret qu'une découpe intempestive rendant un timbre "parfait"... 



Ce liseret correspond au "bord" caractéristique des barres phosphorescentes au type B. Avec des barres au type E, la roulette aurait été parfaitement avec deux barres phosphorescentes à droite...

22 septembre 2014

Nouveau catalogue Yvert & Tellier 2015 - Du nouveau pour le sans phospho...


Le nouveau catalogue Y&T Timbre de France (Tome1) millésime 2015 est à la disposition des collectionneurs depuis début septembre.

Sur la partie qui m'intéresse, à savoir les timbres sans barre phosphorescente, de nombreuses mises à jour ont été effectuées tant au niveau des références que des cotes.
En effet depuis de nombreuses années les nouveautés sur les variétés phosphorescentes avaient été oubliées et de nombreuses cotes méritaient un rafraîchissement à la hausse comme à la baisse!

Les mises à jour ont été effectuées collectivement.

Il a été décidé de ne:
- mentionner dans un premier temps que les timbres à l'unité et de ne pas mettre de cote (mention "") pour les timbres dont les stocks sont inexistants, connus qu'à quelques exemplaires et dont l'estimation est supérieure à 500€ (sauf exceptions)
- mentionner que les timbres dont l'existence est vérifiable
- ne pas référencer deux ou trois références trop sujettes à discussion

(Version 2014)

(Version 2015)

Des timbres récents ont été volontairement sous-estimés par prudence du fait d'une méconnaissance des stocks réels. En effet, les stocks sur les émissions récentes ne sont plus chez les négociants mais chez les collectionneurs qui ne communiquent que très rarement sur le sujet...!!!

Il est envisagé d'étendre cette mise à jour aux carnets, aux configurations spécifiques courantes (ex: sans phospho tenant à une bande à gauche par exemple pour le 0.20FF émeraude « Sabine de Gandon ») et aux timbres avec des barres phosphorescentes à cheval avec des décalages significatifs.
Partant de très loin, il faudra probablement plusieurs années pour mettre à jour le catalogue Y&T mais la volonté de rattraper le temps perdu de la direction générale d'Y&T est palpable.

Le développement de l'étude des barres phosphorescentes passera par la mise à jour des divers catalogues (Y&T, Maury, Philatelix,...).
Il y aura automatiquement des différences d'appréciation entre les catalogues en fonction des personnes qui les mettront à jour mais le catalogue Y&T reste incontournable pour approcher les futurs collectionneurs. En effet, collectionneur débutant ne connaît très souvent que le catalogue Y&T puisque sa codification est celle communément utilisée dans toutes les transactions (sauf exceptions).
Il faut donc tout faire pour que le catalogue Y&T soit le plus exhaustif tout en donnant les grandes tendances. Ensuite on pourra toujours chipoter sur des cotes mais entre 70€ et 100€ sur une cote je ne vois pas trop de différence...

Une cote doit avant tout permettre d'étalonner un timbre par rapport à un autre. Elle ne correspond donc pas à la valeur du marché. C'est au collectionneur ensuite d'ajuster le prix en fonction de l'offre et de la demande et des remises commerciales diverses et variées accordées.

Un catalogue ne pourra jamais être exhaustif. Pour certaines infos il faut mieux se référer à des associations, forums, sites et blogs spécialisés. Il y en a de très bien sur la sphère philatélique...!!!!


Seul regret, "sans bande de phosphore" qui perdure mais il sera difficile de revenir dessus.

18 septembre 2014

TVP rouge « Marianne et l’Europe » - Pré-découpe à cheval horizontalement



Le TVP « Marianne et l’Europe » avec une pré-découpe à cheval horizontalement est connu issu d'un carnet de guichet « La France comme j'aime » (date inconnue). Les barres phosphorescentes sont donc au type E23.

Voici au premier abord cet exemplaire sur lettre pour pourrait provenir d'un carnet de guichet imprimé sur la presse RGR-2.


Hors sous lampe U.V il apparaît que les barres phosphorescentes sont au type Ec.

Ce timbre ne peut donc pas provenir d'un carnet de guichet mais soit d'un carnet autocollant SAGEM ou soit d'un carnet autocollant DAB (peu probable) imprimés sur la presse TD207.Il ne peut pas provenir non plus d'une feuille de 100 timbres autocollants puisque ceux-ci ont des barres phosphorescentes au type E22.

Nous sommes donc en présence de deux types très facilement reconnaissables. Celui avec les barres phosphorescentes au type Ec semble beaucoup moins commun que l'autre au type E23 puisque non découvert (a priori) à l'état neuf.
Le carnet de guichet « La France comme j'aime » a déjà fait l'objet d'un article le 04.12.09.

Je recherche des informations sur ce carnet SAGEM (date, couverture,...).

15 septembre 2014

LETTRE PRIORITAIRE 20g rouge « Marianne et la Jeunesse » autocollant - Décalage de la pré-découpe


Lettre d'entreprise du 28.07.14 affranchie à l'aide d'un timbre LETTRE PRIORITAIRE 20g rouge « Marianne et la Jeunesse » avec un décalage horizontal de la pré-découpe.


A noter le positionnement normal des barres phosphorescentes au type E23, ce timbre est donc issu d'un carnet de guichet imprimé sur la presse RGR-2.



Il existe des carnets neufs, avec deux types différents de couverture, qui n'ont pas été encore à date proposés à la vente.
Une partie non négligeable du tirage de ces carnets risque d'être concerné puisque les carnets ont été découverts à plusieurs endroits.

11 septembre 2014

1.00FF rouge « Marianne de Béquet » de roulette - Quatre barres phosphorescentes


1.00FF rouge « Marianne de Béquet » de roulette avec quatre barres phosphorescentes suite à un décalage de l'impression des barres phosphorescentes et d'un petit décalage horizontal lors de la découpe verticale.



Les barres phosphorescentes sont au type B.

09 septembre 2014

TVP rouge « Marianne du 14 Juillet - La Poste » autocollant - Pré-découpe à cheval sur lettre


Il est toujours sympathique de trouver une variété sur lettre et de pouvoir l'identifier.

Voici un exemple d'un TVP rouge « Marianne du 14 Juillet - La Poste » (type I) autocollant avec une pré-découpe à cheval verticalement sur une lettre.



A noter le positionnement normal des barres phosphorescentes.



Ce timbre isolé est issu d'un carnet « Un plaisir qui se communique » à gauche imprimé le 14.06.2000 sur la presse RGR-2 et peut provenir des cases 2, 4, 5, 7, 9 et 10.


04 septembre 2014

TVP rouge « Marianne et l'Europe » - Barres phosphorescentes soudées


Défaut d'impression des barres phosphorescentes sur la tirage du 28.05.08 sur TD205 du TVP rouge « Marianne et l'Europe » occasionnant des barres phosphorescentes soudées.


Ce type d'anomalie a été peu observé sur la « Marianne et l'Europe ».

01 septembre 2014

www.WikiTimbres.fr - Un site en devenir?


Un Wiki est un site Web participatif où les visiteurs peuvent directement ou indirectement modifier le contenu.

www.WikiTimbres.fr, Wiki dédié à la philatélie, est un site qui rentre désormais dans sa phase de maturité.

 WikiTtimbres.fr est un bel outil pour les philatélistes car:

- la base de données est devenue significative avec la présentation de nombreux timbres (env. 11000 références de timbres français et des anciennes colonies)
- les informations sont pertinentes avec de nombreuses rubriques (informations techniques, informations sur les auteurs, mots clé,...)
- les scans sont de grande qualité permettant l'utilisation d'une loupe pour agrandir des détails
- le moteur de recherche est performant
- un lien a été développé avec les deux principaux sites de vente aux enchères sur Internet (Delcampe et Ebay) permettant de visualiser les lots en vente et surtout de calculer une cote basée sur une moyenne des ventes réelles.
Ce mode de calcul est une révolution pour le petit monde philatélique...!!! Un tuto vidéo explicatif est visualisable via le lien http://wikitimbre.com/public/documents/autre/cotationtimbre/cotationtimbre.webm
- la bibliothèque en ligne permet de consulter des ouvrages comme un livre numérique

Quelques ajustements liés à la jeunesse du site sont à effectuer.
On peut regretter l'absence de la codification Yvert-et-Tellier même si je pense qu'elle a été demandée mais non accordée...!!!
La mise en place d’un comité garantissant la véracité des données avant la mise en ligne pourrait être envisagée.
Cependant l'évolution de site depuis sa première mise en ligne est remarquable et mérite d'être mise en avant sachant que derrière ces pages il y a des centaines d'heure de travail...

Les axes d'évolution à court et moyen terme pourraient être:
- la mise en ligne de variétés (impression, piquage,...) demandée par de nombreux collectionneurs
- le développement de la bibliothèque en ligne qui pourrait devenir rapidement une source de référence pour de nombreux philatélistes n'ayant pas accès facilement à de la documentation philatélique.
Les ouvrages récents ne pourront pas être présentés dans leur intégralité sans l'accord des auteurs et éditeurs mais pourquoi pas quelques pages pour illustrer le contenu. Pour les ouvrages anciens, tombés dans le domaine public, il n'y a pas de restriction légale à la diffusion.
- le stockage/sauvegarde des sites philatéliques est à l'étude. Nous avons déjà l'exemple de sites philatéliques de qualité qui ne sont plus disponibles à la consultation pour diverses raisons. Un lieu unique où toutes les sauvegardes pourraient être consultables facilement serait une grande avancée dans la conservation du "patrimoine web philatélique".

Avec les milliers de timbres contenus dans la base de données, la bibliothèque en ligne et le stockage des sites WikiTimbres.fr peut rapidement devenir l'outil web de référence de nombreux collectionneurs; outil que Phil@poste a essayé, probablement à grand frais, de développer dans le Portail du timbre. Mais le Wiki du Portail du timbre pas abouti, faute d'une connaissance suffisante du milieu philatélique des concepteurs et d'erreurs grossières non corrigées, est très rapidement tombé en désuétude.

Bien entendu comme dans toute diffusion d'informations il faut garder un esprit critique car une vérité d'un jour ne l'est plus forcément quelques années plus tard. Les écrits restent mais les erreurs aussi...!


Pour que ce site devienne un superbe outil de référence le collectionneur doit devenir un acteur et non un consommateur.
Il faut l'enrichir en ajoutant des informations, en créant de nouvelles références et en proposant des scans de qualité.

Aux découvreurs de variétés, aux spécialistes des marques postales, des oblitérations, des Prêts-à-Poster, des timbres fiscaux, aux amoureux des timbres parfaits,... de scanner les objets pour les faire découvrir en complément des catalogues existants souvent incomplets.
La bibliothèque en ligne pourrait rapidement s'étoffer d'ouvrages tombés dans le domaine public (ou pas) si les détenteurs de ces ouvrages effectuaient des scans de qualité et les envoyaient au webmaster du site.

Il ne sera plus possible avec WikiTtimbres.fr de se cacher dorénavant derrière "je ne sais pas où montrer mes pièces"... puisque la plateforme de stockage et de diffusion existe désormais. Il suffira de vouloir et de passer un peu de temps à scanner les pièces philatéliques.

Reste aux philatélistes à participer à l’aventure de WikiTtimbres qui permet d’avoir sur un même support (de référence) un maximum d’informations philatéliques.
A date nous pouvons déplorer l’éparpillement  aux quatre coins de la sphère Internet et des armoires des associations et des particuliers des informations utiles à tous les philatélistes de tout niveau.
L’information philatélique doit être disponible et consultable facilement par tous. L’accessibilité de l’information est une source d’intérêt et de développement. Sans accessibilité certains sujets philatéliques  restent confinés à quelques « élites » et ne se développent pas.
De nombreux collectionneurs ne collectionnent les timbres qu’à travers des albums Y&T car bien souvent la seule source d’information qu’ils connaissent est le catalogue Y&T…!!!!

Ce que les instances philatéliques n'arrivent ou ne souhaitent pas faire, un développeur informatique passionné est sur le point de le faire et de prendre tout le monde à contre-pied en proposant un outil clé en main. Reste au petit monde philatélique à se l’approprier.


A noter pour l'anecdote que WikiTimbres.fr est sponsorisé par La Poste...!!



Mais les philatélistes souhaitent-ils réellement vivre cette aventure, pièce probablement essentielle du développement de la philatélie du XXIe siècle auprès des nouvelles générations?
J'en doute, trop englués qu’ils sont dans leurs contradictions et querelles de clocher d’un autre age...