23 juin 2014

Un salon philatélique tout en contraste...


Le Salon du Parc floral de Vincennes est désormais terminé et doit faire place aux débriefings.

De mon point de vue il se résume en trois points:
- de très belles collections exposées avec des récompenses en adéquation tant au niveau national qu'international
- des émissions de Phil@poste en nombre dont certaines peu réussies (bloc-feuillet Cérès,...) et d'autres nettement plus abouties (bloc-feuillet doré du salon,...)
- des allées désertées par les collectionneurs.


Ce dernier point est le plus marquant, la fréquentation dixit les professionnels philatéliques étant quasiment deux fois plus faible (!!!) que lors de la dernière manifestation de 2012.
Même le stand de Phil@poste était déserté. J'ai effectué mes achats en 2' paiement compris, un record... à des années lumières des heures d'attente des manifestations précédentes.

Une analyse avec tous les acteurs philatéliques devra être effectuée.
Nous pouvons espérer une remise en cause de tous les acteurs car personne ne peut se satisfaire de cette désaffection.


Même si la grève SNCF a dû contribuer pour partie à la baisse de fréquentation, ce serait jouer l'autruche de tout mettre sur ce mouvement social.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Si les portefeuilles des membres de la CNEP et de Phil@poste sont touchés nous avons une petite chance que les choses bougent...

Anonyme a dit…

N'oubliez pas que pour l'édition 2012, il y avait ce fameux coffret "Marianne étoiles d'or" oh combien spéculatif, et ou on se battait à coup de mains et de pieds pour pouvoir se le procurer le premier jour de l'ouverture du salon.
Passé ce premier jour d'extreme cohue, plus personne et vous pouvez faire vos emplettes à Philaposte tranquillement.
Cette année, point de Marianne spéculatif à se mettre sous la dent, donc retour à la normale. Peu de personnes dans les allées. Comme à l'habitude de ce salon.
Je ne vois pas ou est la baisse de fréquentation.

Anonyme a dit…

ah moi j'aime bien le bloc feuillet Cérès. C'est un rappel d'une emission passée à la postérité et la valeur faciale de 1 euro en permet des usages multiples.

Pour ce qui est de la fréquentation, il y avait bien plus de monde en 2012, meme en semaine, aux machines LISA ou aux stands des négociants.

J'avais trop fait la queue en 2012. Ce passage rapide aux caisses et des vendeurs plus disponibles c'était un réel plaisir de cette édition.

Et puis les collections étaient bien plus a regarder sans bousculade.

Franc.K

Anonyme a dit…

bien plus AGREABLES voulais-je dire...

Franc.K

TIMBREPHOSPHO a dit…

Il y a un risque que Phil@poste crée de nouveau des objets spéculatifs pour augmenter le nombre de visiteurs.

RdV dans deux ans pour voir l'évolution et les options prises par Phil@poste...!