20 juin 2013

Montrer des collections est un gage de développement de la philatélie...

Lorsque l’on parle de philatélie à des non philatélistes la définition du collectionneur philatélique est très souvent  « personne solitaire classant dans des albums de vieux bouts de papier ».
Nous pourrions compléter par peu enclin à vouloir partager ses connaissances, râlant toujours après Phil@poste, personne trouvant toujours les prix trop élevés sauf lorsqu’il est vendeur,…


Force est de constater qu’il y a probablement une grande part de vérité si on liste:
- le petit nombre de sites/blogs philatéliques non commerciaux et associatifs
- le nombre de rédacteurs dans les revues spécialisées
- les collections constituées et primées présentées sur le site de la FFAP.
 http://www.ffap.net/Collections/index.php

Si on additionne les collections présentes sur le site de la FFAP et les sites/blogs non commerciaux et associatifs nous arrivons péniblement à une petite cinquantaine de collections présentées. Pas vraiment de quoi pavoiser...
Avec les moyens actuels de diffusion nous devrions avoir au moins 200 ou 300 collections sur des thèmes variés.

A date des aspects entiers de la philatélie ne sont pas montrés en dehors d’expositions philatéliques animées et visitées par toujours les mêmes collectionneurs…

Une "vitrine" est un gage d’intérêt donc de développement. A titre d’exemples :
- Le livre de Jean Renard « Marianne de Béquet, témoin de son temps » a mis en avant la Marianne de Béquet et valorisé cette émission d’usage courant.
- Le recueil de Francis Kéledjian sur les carnets d’usage courant a mis en exergue les carnets modernes.
- La collection de Claude Désarménien « Le type Pasteur France et Pays sous Mandat » (1) montre comment présenter/collectionner une collection avec une série d’usage courant.
- La collection « Le chocolat »  de Mathilde Chabot (1) montre qu’avec beaucoup de goûts et en s’affranchissant de certains dictats qu'il n’y a pas de limite au niveau de la présentation.

Force est de constater que les timbres qui sont le plus étudiés et recherchés sont ceux qui sont le plus documentés car une documentation facilement consultable et fiable sera toujours un gage de garantie pour tout collectionneur et de modèle pour débuter.

Il n’y a pas que les collections spécialisées qui peuvent être montrées.
Je cherche désespérément sur un support visualisable par tous une collection bien présentée, complète ou quasi-complète, des timbres de France avec des centrages parfaits et/ou de belles oblitérations avec des explications générales et/ou techniques ... 
Donc n’hésiter pas (plus) à présenter vos collections.
Il existe désormais des supports qui permettent en quelques clics de présenter des collections. Il suffit bien souvent de vouloir et d'arrêter de se lamenter pour telle ou telle raison! 


Le développement (ou plus la survie!) de la philatélie ne passera que par l’ouverture et la présentation au plus grand nombre des collections existantes.
Ce n’est pas en laissant les collections dans un album au fond d’un placard ou d’un coffre que la philatélie suscitera de nouvelles vocations et donnera des idées de collections aux futurs nouveaux collectionneurs… !!
 

La FFAP et l'Académie de Philatélie doivent impérativement trouver un moyen pour développer la diffusion des collections et en particulier sur Internet. Il y a des actions mais elles sont noyées au milieu des autres initiatives.

Je réitère mon voeux de voir lors des expositions philatéliques compétitives la création d'une classe "Sites et blogs philatéliques non commerciaux".
Dans le cadre d'un concours au niveau national toute collection primée Or et Grand Or devrait être systématiquement scannée et présentée sur le site de la FFAP. En cas de refus du collectionneur une pénalité pourrait être envisagée...
Ces voeux ressemblent à une bouteille à la mer...!!!!
 
(1) Présentée sur le site de la FFAP

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Salut Olivier
Bravo pr ton message, je suis tous à fait d'accord avec toi....
il faut que les mentalitées changent...
Je te soutien pleinement dans ta demarche.
AMICALEMENT
SEB.