31 août 2012

Retraits Juillet-Août 2012

Liste des timbres-poste retirés de la vente les 27.07.12 et 31.08.12.

29 août 2012

Delcampe un acteur philatélique important

Le site DELCAMPE avec le développement des achats sur Internet et la baisse constante du nombre de boutiques philatéliques dans les villes de moyenne importance est devenu un acteur important (au même titre qu'Ebay et d'autres sites de vente) sur la scène nationale philatélique.
De ce fait toutes les décisions de gestion prises par Delcampe peuvent avoir des répercussions immédiates sur la petite sphère philatélique qui n’aime pas par nature les changements.

Le site Delcampe, c'est un constat, est encombré et pollué par une multitude de petits lots de timbres de qualité médiocre (dents manquantes, oblitérations grasses,...) à quelques centimes qui à quelques exceptions ne trouveront que très rarement des acheteurs.
Ces lots nuisent à la lisibilité des recherches et doivent générer des coûts de gestion (serveurs,...) pour Delcampe. 

La décision prise d'instaurer une taxe fixe de 0.15€ sur tous les nouveaux lots à partir du 01/09/2012 bouleverse la donne pour les collectionneurs achetant des lots de faible valeur pour leurs études philatéliques. En effet elle va augmenter d'une manière significative des acquisitions de plusieurs centimes auxquelles il fallait déjà ajouter des frais de port souvent supérieurs à la valeur du timbre...
Nous allons donc nous retrouver devant des pièces philatéliques qui ne valent rien, invendables et que l'acheteur devra acheter pleine cotation voir plus...!!!

Cette décision risque:
- de limiter les offres devenues invendables du fait d'un prix ne correspondant plus à la valeur du marché. Les collectionneurs étudiant les PàP, les MTAM, les oblitérations,... devraient être particulièrement touchés sans parler des débutants qui recherchent en premier lieu les petites valeurs.
- d'augmenter le prix de certains articles pour que le vendeur puisse garder sa marge souvent très faible sur des timbres stratégiques qui fidélisent une clientèle, tout collectionneur commençant par acquérir des timbres de faibles valeurs avant de rechercher des timbres plus rares souvent plus chers.
- de développer les lots constitués de timbres qui n'intéresseront pas l'acheteur
- de réduire le nombre de négociants car il est évident que sur un mois un négociant (à l'exception de quelque grandes enseignes parisiennes) va vendre d'avantage de timbres à 1€ que de timbres à 1000€.


Cette décision financière dans un contexte philatélique tendu risque d'avoir des impacts non négligeables et d'engendrer une redistribution du marché philatélique au moment où la philatélie française est à la croisée des chemins.

Cependant, n'oublions jamais que le but est de rechercher la plus belle pièce (centrage parfait, dentelure parfaite, oblitération intéressante,...) même pour les petites valeurs.
Internet permet suite à l'évolution du commerce philatélique depuis 10-15 ans d'élargir l'offre même si trop souvent la qualité laisse à désirer. Les lots de mauvaises qualité et à un prix raisonnable se vendent, les autres restent des années sur les sites...

Delcampe s'est développé avec son mode de rémunération actuel sur le volume. Cette stratégie qui doit avoir un coût en termes de frais de gestion (serveur,...) est probablement à bout de souffle financièrement parlant. Tout financier sait que croissance ne rime pas forcément avec rentabilité! Le développement à l'international avec ses frais inérants (masse salariale,...) doit coûter très cher à Delcampe.
Le repositionnement stratégique sur la qualité des offres (moins d'offres qui dorment sur un serveur) semble inéluctable au niveau financier. Il y avait probablement plusieurs choix. Delcampe a certainement choisit le plus simple au risque de perdre un peu de son âme et quelques clients historiques.

99% de mes transactions sur Delcampe sont des achats d'un montant supérieur à 10€ donc ce changement stratégique n'aura pas d'impact sur mon budget philatélique dans un premier temps.
Lorsque je souhaiterais dans les mois à venir compléter mon étude sur les types de barres phosphorescentes avec la recherche de timbres sur lettre (je réfléchis encore à la direction à prendre), cette décision pour mon étude philatélique aura probablement un impact plus au niveau de l'offre que financier.

Pour terminer, la disparition de Delcampe qui semble avoir des soucis de trésorerie serait un tremblement de terre pour le monde philatélique. A méditer...

27 août 2012

Claude Désarménien répond à Gauthier Toulemonde

Propos de Claude Désarménien, nouveau président de la F.F.A.P. (Fédération Française des Associations Philatéliques) receuillis par Gauthier Toulemonde dans Timbres Magazine de Septembre 2012 (n° 137).


J'adhère à une très grande partie de ces propos. Reste à convaincre les philatélistes et à mettre en place des mesures qui paraîtront révolutionnaires pour certains!
Mon article de la semaine dernière sur la philatélie et les jeunes a été écrit avant d'avoir pris connaissance de cette interview.

23 août 2012

Villeneuve-les-Avignon - Décalage de la pré-découpe

Peu commun décalage horizontal de la pré-découpe sur un timbre autocollant de feuille laissant apparaître deux barres phosphorescentes à gauche sur le « Villeneuve-les-Avignon ».

 
Il existe bien entendu une configuration avec une barre phosphorescente à gauche.
La même configuration a déjà été observée sur le timbre autocollant « Mère Teresa ».


21 août 2012

La Philatélie a besoin de jeunes…

Dixit Socrate dans sa dernière chronique dans Timbres Magazine de Juillet-Août « […] La jeunesse, l’enthousiasme, c’est ce qu’il manque parfois en philatélie et il serait grand temps que les nouvelles générations prennent des places importantes dans les différentes instances de la philatélie. J’ajouterai que pour faire venir d’autres jeunes, il n’y a qu’eux, ils se comprennent et parlent le même langage […] ».

Vaste débat et pavé dans la marre que vient de lancer Socrate et mériterait à lui seul un débat de fond dans chaque étage des organes décisionnels philatéliques.

Changer les personnes en effectuant une « révolution » ne fera pas avancer le sujet car les volontaires pour gérer les associations ne se bousculent pas et tout changement de ce type en général anéantit les bonnes idées et l’expérience du passé.
Les jeunes au sens large donc moins de 40 ans en philatélie (!) ne sont généralement pas disponibles du fait de leurs études, de leurs activités professionnelles ou familiales et n’ont pas généralement les connaissances des rouages du monde philatélique et des codes internes complexes (!!) et n’ont pas à quelques exceptions près des connaissances philatéliques suffisantes reconnues par des études primées. Les connaissances philatéliques ne s’acquérant pas en trois jours…

Les jeunes philatélistes existent, encore faut-il pouvoir les trouver, intéresser et fidéliser avant 16 ans ? A défaut ils seront perdus et la philatélie ne les retrouvera peut-être que des dizaines d’années plus tard.
Je crois peu au système associatif local pour atteindre les jeunes collectionneurs et encore moins à une émission télévisuelle.
Un jeune de 15-16 ans seul dans une association philatélique avec des membres de 40-70 ans ne restera pas. S’il y a 4-5 jeunes de son âge l’effet de groupe peut peut-être fonctionner.
Le seul moyen restant pour cette tranche d’âge reste Internet et tous les outils associés (réseaux sociaux, sites, blogs, forums de discussion,…).


A défaut d’avoir la potion magique voici quelques axes d’analyse qui pourraient être débattus :

1. Création d’une plateforme philatélique unique
Le concept de plateforme unique où tous les collectionneurs quel que soit le pôle d’intérêt et le niveau philatélique regroupant toutes les sources d’information philatélique disponibles (publications sur support papier, sites, blogs, associations nationales,…) me semble une idée à développer en faisant abstraction des egos de chacun pour éviter une dispersion des compétences et une impression de cacophonie suite à la création de nombreux supports de communication divers et variés.
Phil@poste a montré la voie à suivre avec la création du Portail du Timbre. Il me semble certes mal foutu et élaboré sans concertation avec les philatélistes mais le concept existe, à savoir un point d’entrée unique pour tout collectionneur et une notion d’interactivité.
L’Adresse Musée de la Poste, le Portail du Timbre et la FFAP ne pourraient-ils pas être les instigateurs de cette plateforme commune, les autres instances philatéliques (CNEP, Académie de Philatélie,…) ne me semblant pas compétentes pour porter un tel projet.
 
2. Création d’un forum philatélique de référence synthétisant tous les forums philatéliques existants où tous les collectionneurs pourraient intervenir. Les réseaux sociaux sont devenus un des vecteurs de communication les plus utilisés par la tranche d’âge 15-25 ans.

3. Mise en place d’un partenariat avec l’Education Nationale avec un groupe de réflexion constitué d’enseignants, de jeunes collectionneurs et de philatélistes aguerris.

4. Création d’une commission à la FFAP traitant des nouveaux canaux de communication. La FFAP réunit déjà sur son site les principaux sites et blogs mais on doit pouvoir aller plus loin, la page d’accueil actuelle étant plus axée sur les nouvelles émissions de Phil@poste que sur les études proprement dites quel que soit le support (littérature philatélique, collections exposées et primées, sites philatéliques,…)

5. Mise en place d’Etats Généraux
Pourquoi pas des Etats Généraux organisés par la FFAP sur le thème « La philatélie et les jeunes générations ».
La structure organisationnelle de la FFAP avec son réseau associatif national devrait permettre une remontée relativement aisée de synthétiser des idées des philatélistes.

16 août 2012

« Poire William » autocollant » san s pré-découpe sur lettre

Sympathique lettre avec un timbre autocollant « Poire William » sans pré-découpe issu du carnet autocollant « Des fruits pour la Lettre Verte » sur lettre du 10.08.12 de la Londe-les-Maures (Var) à destination de Fleury les Aubrais (Loiret).


(Détail du timbre où l'on peut bien distinguer sur la gauche l'absence de pré-découpe ondulée)

J'apprécie beaucoup, quitte à le dire à chaque fois (!), les variétés sur lettre... 

14 août 2012

Carnet autocollant « Des fruits pour une Lettre Verte » - Anomalies de pré-découpe

Le carnet autocollant « Des fruits pour une Lettre Verte » composé de 12 timbres au tarif Lettre Verte imprimés en Héliogravure existe:
- intégralement sans pré-découpe
- avec une pré-découpe partielle


(Sans pré-découpe)

(Pré-découpe partielle)

Le préfère cette seconde configuration intermédiaire.

Les barres phosphorescentes au type H sont normalement positionnées.


Merci à Lolo pour l'envoi des scans

08 août 2012

Emissions de timbres-poste - Juillet-Août 2012

16.07.12 : Carnet autocollant Oeuvres peintes du XXe siècles du Cubisme
Valeur faciale : LETTRE PRIORITAIRE
Utilisation : LETTRE 20g France Métropolitaine – DOM – Andorre - Monaco
Type d'impression : Héliogravure
Deux barres phosphorescentes


30.07.12 : 1re liaison postale Nancy-Lunéville 1912
Valeur faciale : 3.00€
Utilisation : Valeur complémentaire
Type d'impression : Offset/Taille-douce

Deux barres phosphorescentes


30.07.12 : Minifeuille 1ère liaison postale Nancy-Lunéville 1912 (10 timbres)
Valeur faciale : 3.00€
Utilisation : Valeur complémentaire
Type d'impression : Offset/Taille-douce
Deux barres phosphorescentes


Il n'y a pas de nouvelles émissions au mois Août.

03 août 2012

Lettre Verte 20g « Marianne et l’Europe » - Piquage à cheval

Le dernier tirage de la presse TD215 du 02.08.2011 a été marqué par des problèmes techniques occasionnant un piquage à cheval.
(Lettre du 22.06.12)

Le piquage à cheval est vertical et horizontal avec des traces visibles d'essuyage.


A noter que le piquage à cheval a occasionné deux demi-barres phosphorescentes au lieu d'une barre à droite. Dans ce cas les barres phosphorescentes ont le même décalage vertical que la dentelure

Sur une seconde feuille nous pouvons observer un positionnement normal des barres phosphorescentes donnant un aspect "barres phosphorescentes à cheval" suite au décalage de la dentelure.


Merci à Lolo pour cette fantastique découverte et l'envoi des scans.

01 août 2012

Programme philatélique 2e semestre 2012

Le 2e semestre 2012 est encore marqué par un nombre important d'émissions et en particulier d'émissions à but purement philatélique qui ne devraient pas se retrouver en grand nombre sur le courrier.
En effet nous pouvons dénombrer au moins cinq blocs-feuillet imprimés sans barre phosphorescente.Seul le bloc-feuillet Croix-Rouge sur les Acteurs de cinéma devrait comporter deux barres phosphorescentes.


Le bloc-feuillet commémorant le courrier rapide émis en Octobre sera-t-il imprimé avec des barres phosphorescentes? Affaire à suivre...