20 mai 2011

0.20FF émeraude « Sabine de Gandon » - Sans barre phosphorescente tenant à une barre phosphorescente à gauche

Le 0.20FF émeraude « Sabine de Gandon » dans la configuration sans barre phosphorescente tenant à une barre phosphorescente à gauche est la parfaite illustration qu'une définition peut correspondre à des variétés différentes et à des causes différentes et bien entendu à des valeurs différentes.

Les tirages sur la presse TD6-7 des 07.06.79 et 20.06.79 sont très communs et correspondent aux offres communément rencontrées.
Cette configuration est consécutive à un montage à l'envers du cylindre d'impression des barres phosphorescentes.
Le tirage du 05.01.81 sur la presse TD6-1 est moins commun et correspond à un décalage horizontal de l'impression des barres phosphorescentes.


Cet exemple illustre parfaitement la différence de valorisation que nous pouvons rencontrer pour un même timbre et qu'il faut toujours s'attacher quand c'est possible d'y adjoindre une date.

Une date différente peut occasionner une forte plus-value. Dommage que de nombreuses dates ne soient pas communiquées par les personnes découvrant des variétés...

2 commentaires:

Thierry a dit…

Comment sait-on avec certitude qu'il s'agit d'un montage à l'envers du cylindre pour les premières dates SSBP?

Anonyme a dit…

Par renversment d'un cylindre normalement positionné on obtient le résultat présenté.
Avec un décalage horizontal nous aurions probablement un décalage plus à droite ou plus à gauche.

A la date de cette émission je n'étais pas encore philatéliste (!!), les anciens ont peut être eu les renseignement directement auprès des techniciens de Périgueux.

Olivier