05 février 2011

Variété ou pas variété? Suite...

Mes propos doivent déranger dans le micro milieu philatélique car on m'a demandé de modérer mes propos...!!!!
Cette tentative d'influence montre que certaines personnes ont probablement beaucoup à perdre dans cette histoire si on regarde d'un peu trop prêt ce trafic.


La balle est principalement du coté de Phil@poste. Sans une intervention de Phil@poste avec le dépôt d'une plainte comme il avait été fait lors des bloc-feuillets du Salon de Vincennes sans dorure à chaud les choses pourraient continuer longtemps.

Cela ne dédouane en aucun cas la CNEP d'une mise en garde à ses membres.

Affaire à suivre...

18 commentaires:

Anonyme a dit…

Vous n’avez rien à modérer ! phil@post est « complice » de ce trafic en ne disant rien !

Les Périlous a dit…

Feuilles du 40ème anniversaire de l'inauguration de Boulazac

Des feuilles non-dentelés imprimées en typographie viennent d'arriver sur le "marché", soi-disant au nombre de trois, elles sont donc non-dentelées, sans bandes phosphorescentes sur le Beaujard, sans n° de comptabilité général (à gauche de la 7ème rangée). Le N° de feuille (000615 observé) et la date sont décalés d'un tiers de timbre vers la droite. J'ai aussi noté trois anneaux de lune sur les timbres 6, 10 et 15. Ces feuilles sont très certainement des essais qui normalement auraient du être détruites à Boulazac. Il n'en est rien et j'imagine qu'àprés leur "évasion" de l'imprimerie Nationale, elles vont restées au chaud un long moment. Affaire à suivre.
Edouard

Anonyme a dit…

Bonjour,
de toute facon , il va etre tres dur d'enrayer cela a l'imprimerie de timbres, mais il ne faut pas acheter , TOUT LE MONDE SAIT AUJOURD'HUI QUE CE N'EST PAS PHILATELIQUE , TROP DE FABRICATIONS SE VENDENT COMME DES ANNOMALIS OU DES FAUTES EN TOUS GENRE
N'achetez pas ce qui n'est pas ordinaire, tout est magouille et faux pour tromper le pauvre quidam de philatéliste.
Mais a l'imprimerie il doit y avoir des gens qui se font des c--- en or actuellement.

Anonyme a dit…

Vos commentaires éclairés, appuyés sur des détails techniques liés à la fabrication, précisant ce qui certitude et ce qui est hypothèse, mettent bien en lumière les pratiques que vous dénoncez, et qui pourrissent la philatélie. Vous avez le double mérite de savoir étayer et relayer l'information et d'oser dénoncer ces déviances "juteuses". Vous exprimez une idée de la philatélie telle que nous la souhaitons, et non pas celle que par intérêt ou par lâcheté, le petit monde qui grouille autour des institutions philatéliques cherche à promouvoir ou laisse subsister. Je ne peux que vous apporter mon soutien et vous encourager dans cette voie de lumière et de liberté.
P. Marniau

Pascal a dit…

bbbb = bug !

Bon, revenons à nos moutons : je partage tout à fait l'avis d'Olivier. Il faut boycotter ces cochonneries et prévenir les amateurs de la nature réelle de ces pièces. En ce qui me concerne, j'ai viré les quelques pièces de ce type figurant sur mon site et ferait figurer une mise en garde aux chapitres BEAUJARD et LAMOUCHE. Il y a tant de gibier "sauvage" qu'on peut sans problème se passer de gibier "d'élevage"...

Bonne continuation.

Pascal

Anonyme a dit…

Il y en a ici qui donne des leçons de "Je ne mange pas de cette soupe..." et qui sont les premiers a se battre pour en acheter sur eBay ou Delcampe. La preuve, hier soir(le 08/02) M. Pascal MARZIANO, notre cher EXPERT, qui nous dit de "boycotter ces cochonneries" a été le meilleur enchérisseur d'un 3940 "ANTIBES" ( poubelle de Périgueux ???) au prix de 98 euros + 5 euros avec la signature... Comme beaucoup, il critique mais en le revendant à +400 euros (somme demandée sur son blogg), il profite aussi du système ! Ne pas oublier sa première vente à prix net qui sans sorties intempestives de l'imprimerie n'aurait pas eue autant de "variétés". Et je sais très bien qu'il est un grand acheteur (sur Internet ou en direct de ce qui sort de l'ordinaire... S'il veut m'entendre, pas de problème, je suis à sa disposition, qu'il laisse un méssage sur son Blogg et je l'appellerai...

Anonyme a dit…

Pour les fameux blocs sans le doré et la "fameuse ou fumeuse" plainte de la poste; mieux vaut en rire car les blocs en question trônent sur des ventes sur offre

"le blocs sans le doré seraient" ils sortis avant le salon???

Mais cela a toujours existé, on peut citer des timbres célèbres: le flotteur de pêche; St martin; les joueurs de cartes (avec hexagone d'annulation)le PA6d,les non dentelés officiels repiqués à cheval.IL faut prendre du recul, je crois que l'on se trompe de problème en fin de compte,cela a toujours existé il suffit de se rappeler le film "promotion canapé".
Moi je crois que ce qui gène le plus en ce moment, c'est l'invention du net, car maintenant cela ne transite plus par les pros...qui, avant,quand ils proposaient ce type de variétés; on ne remettait jamais la parole en doute.

TIMBREPHOSPHO a dit…

Difficile pour une association de se porter partie civile lorsque les protagonsites en seont probablement membres.

TIMBREPHOSPHO a dit…

Les sorties de Périgueux et avant de Paris ont toujours existé.
La différence porte sur le nombre et la périodicité.
Où avant il y avait une sortie par an nous avons désormais des sorties par mois...

jean-luc a dit…

A l'attention d'"anonyme" :

L'achat du "Antibes" n'a été effectué que pour le "pousser" un peu, même si c'est une variété "douteuse". J'ai pour principe de soutenir les cours, surtout sur le Net, où la plupart des acheteurs ont plus que des oursins dans les poches. Bref, je ne voulais pas qu'un "rat mort" (terme trop utilisé chez nous, les pros, hélas...) le paye quelques euros...

Oui, j'ai vendu quelques "sorties frauduleuses". Elles se comptent sur les doigts d'une main. Ce n'est à présent plus le cas. Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis. L'origine de l'immense majorités des variétés pré-Lamouche est "naturelle". J'ai donc de quoi m'occuper...

Pascal a dit…

Aïe, mon collègue Jean-Luc a utilisé mon ordinateur en mon absence. Le commentaire précédent était le mien !

Pascal a dit…

PS : Je persiste et signe : l'immense majorité des variétés affectant les timbres émis avant 2005 (année où les sorties frauduleuses sont apparues) a été vendue en bureau de Poste, même les plus spectaculaires : Agam, Magnelli, "flotteur", Saint-Martin, Potez 25, J. Auriol, Klimt, Métallurgie, etc. Il s'agit de "vrais" timbres, vendus par erreur à des philatélistes, qui les ont par la suite revendus à des pros. Ce n'est pas plus compliqué que ça. Alors attention au syndrôme "tous pourris"...

Pascal a dit…

PPS : le soutien de cet "Antibes" était une erreur de ma part. Que voulez-vous, j'étais trop obnubilé par le fait que bien des variétés n'atteignent pas leur juste valeur sur le Net... On ne m'y reprendra plus ! Je soutiendrai à présent uniquement les "vraies" variétés...

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
TIMBREPHOSPHO a dit…

Bonsoir,

Il pourrait être opportun qu'un expert (ou un groupe d'experts, ce serait le top!!) publie la liste des principales variétés existantes en mentionnant "découvert dans un bureau", "origine inconnue" ou "sortie de Périgueux avérée".

Cela permettrait d'éclaircir la situation et mettrait en valeur les pièces majeures découvertes dans des bureaux de Poste.

Olivier

Pascal a dit…

Très bonne idée ! On sait, par exemple, que l'Agam a été vendu à Ajaccio (je connais bien l'histoire), le Métallurgie à Metz, le Klimt dans l'arrière-pays niçois, etc. On pourrait faire comme nos amis italiens qui, dans leurs catalogues, font la distinction entre les variétés vendues en bureau de Poste (ils parlent de "varieta naturale") et les autres. Il faudrait cataloguer ces dernières (elles existent) et faire suivre leur n° d'un symbole... L'important est que les acheteurs soient informés et qu'ainsi ils ne paient pas des vessies au prix des lanternes...

TIMBREPHOSPHO a dit…

Nous n'avons plus qu'à nous mettre au travail pour élaborer une liste des principales variétés modernes et de la faire valider par un panel représentatif (experts, associations philatéliques,...).

C'est aux philatélistes de se prendre en main si les instances ne bougent pas.

Olivier

Anonyme a dit…

petit commentaire d'un acheteur de variété en bureau de poste et pas du tout philatéliste ; oui , comme dit pascal marziano , le " flotteur " est bien sorti en bureau de poste ; oui , il a aussi , été vendu à un marchand puis à d'autres....c'est leur métier mais souvent ils font la côte future de ces mêmes variétés et ce n'est pas pour autant qu'ils sont tous pourris ....