30 septembre 2010

Emissions de timbres-poste - Septembre 2010

06.09.10 : Bloc-feuillet Les papillons
Valeurs faciales : 0.58€-0.75€-0.95€
Utilisation : LETTRE 20g-50g France Métropolitaine – DOM – Andorre - Monaco et LETTRE 20g International zone 1
Type d’impression : Héliogravure
Sans barre phosphorescente
06.09.10 : Morpho bleu
Valeur faciale : 0.58€
Utilisation : LETTRE 20g France Métropolitaine – DOM – Andorre - Monaco
Type d’impression : Héliogravure
Sans barre phosphorescente
08.09.10 : 150 ans de l'Alliance Israélite Universelle
Valeur faciale : 0.56€
Utilisation : LETTRE 20g France Métropolitaine – DOM – Andorre - Monaco
Type d’impression : Offset/Taille-Douce
Deux barres phosphorescentes
20.09.10 : Conseil de l'Europe
Valeur faciale : 0.75€ et 0.87€
Utilisation : LETTRE 20g International Zone 1 et Zone 2
Type d'impression : Offset
Deux barres phosphorescentes

27.09.10 : Pont-acqueduc d'Arceuil-Cachan
Valeur faciale : LETTRE PRIORITAIRE 20g
Utilisation : LETTRE 20g France Métropolitaine – DOM – Andorre - Monaco
Type d’impression : Taille-Douce
Deux barres phosphorescentes
13.09.10 : Mont Saint-Michel et Tour Eiffel autocollant (feuille de 50 timbres pour les entreprises)
Valeur faciale : MONDE 20g
Utilisation : LETTRE 20g International Zone 2
Type d’impression : Offset
Deux barres phosphorescentes

29 septembre 2010

Retraits Timbres-poste - Septembre 2010

Retraits du 24.09.10:

- Carnet autocollant Merci-Invitation-Festif 2007 (LETTRE PRIORITAIRE)
- Patrouille de France (3.00€)
- Bloc-feuillet Personnages d'Asterix (0.56€)
- Astérix (0.56€)

28 septembre 2010

Valorisation des timbres sans barre phosphorescente

Il est toujours difficile de déterminer une valeur sur des variétés phosphorescentes et en particulier sur les timbres rares qui ne sont quasiment jamais proposés à la vente.

Nous pouvons cependant en fonction des prix observés dans les différents circuits de vente en déduire les répartitions suivantes:


La moitié des timbres sans barre phosphorescente se négocient à moins de 50€ dont 27% moins de 15€.

Cette tranche 1€-50€ est compliquée à valoriser car les prix peuvent varier du simple au double en fonction des vendeurs.
Contrairement aux idées reçues la collection des timbres avec des variétés phosphorescentes reste abordables à l'exception de quelques pièces majeures comme dans toute collection.

Les timbres de plus de 100€ correspondent à des timbres peu courants sans stock important voir rarissimes mais avec des prix homogènes principalement définis par le négoce philatélique.

Il faut cependant rester prudent sur des valorisation car personne ne connaît les quantités réellement découvertes.

Un timbre quelque soit sa valeur sera toujours valorisé et plus facilement négociable s'il est signé ou certifié par un expert même si sur quelques valeurs il peut y avoir des erreurs d'interprétation.

Les valorisations par timbre sont présentées dans l'annexe XII du site sur « Les barres phosphorescentes et leurs variétés ».
La notion "+1500€" équivaut à la notion "PSD" des V.O.

24 septembre 2010

Carnet autocollant « Invitation » 2009 - Sans-prédécoupe

Le carnet autocollant « Invitation » émis en Septembre 2009 existe sans pré-découpe ondulée.


A noter l'impression des barres phosphorescentes au type H de 1mm de largeur.

Ce carnet est le premier carnet de 14 timbres concerné par cette anomalie de pré-découpe.

23 septembre 2010

Mère Teresa autocollant - Une barre phosphorescente à gauche tenant à deux barres phosphorescentes à gauche

Le timbre « Mère Teresa » est le premier timbre autocollant de feuille avec la configuration une barre phosphorescente tenant à deux barres phosphorescentes.

Nous sommes en présence d'un décalage de la pré-découpe vers la droite de 2mm qui occasionne ce superbe décalage des barres phosphorescentes qui ont été imprimées initialement au bon endroit.
Cette pièce permet de valider que la phase d'impression des barres phosphorescentes au type F (Offset) est complètement déconnectée de la pré-découpe.



Cette configuration en paire sur ce timbre n'est pas commune. Elle a été découverte tardivement dans un lot acheté au Salon du Timbre et de l'Ecrit du Parc de Vincennes. Seules quelques paires ont été trouvées car la quasi totalité des feuilles du lot ont été dispatchées à l'unité sur du courrier.

Cette variété n'atteindra jamais le prix des feuilles gommées du 40e anniversaire de l'ITVF alors qu'elle sera beaucoup plus rare et nature...

Mise à jour du 25/10/10:
Ce même type de décalage est observable sur le « Villeneuve-les-Avignon »

21 septembre 2010

0.95€ vieux-rose « Marianne et l’Europe » - Sans barre phosphorescente tenant à normal

Il existe des 0.95€ vieux-rose « Marianne et l’Europe » sans barre phosphorescente suite à un assèchement progressif de l'encrier.
En cas d'assèchement d'un encrier les timbres les plus touchés sont toujours les timbres issus des bandes centrales.


Sur cette bande horizontale de 10 timbres deux ont été expertisés comme étant parfaitement sans barre phosphorescente, le n°7 et le n°8. Le n°6 isolé aurait probablement été validé.
Les n° 3, 4 et 5 sont quasiment parfaits et il faut les observer très longtemps pour détecter une très légère rémanence.

Sur d'autres feuilles et bandes la configuration peut être différente. Cependant il est peu probable que les timbres n°1, 2, 9 et 10 soient sans barre phosphorescente.

Merci à F. Petit pour cette découverte.

17 septembre 2010

150 ans de l’Alliance Israélite Universelle – Nouveau changement de position de la date

Le timbre « 150 ans de l’Alliance Israélite Universelle » imprimé en Offset/Taille-douce sur une presse OFF-PDT4 a la particularité d’avoir le coin daté imprimé en Offset en bas à droite.


Ce nouveau positionnement doit être rendu nécessaire pour favoriser le conditionnement de la nouvelle offre commerciale sur les coins datés.

Le « Mère Teresa » imprimé également sur une presse OFF-PDT4, avec une date imprimée avec une imprimante jet d’encre comme le numéro de feuille, avait le coin daté positionné sur la marge gauche.

16 septembre 2010

Nouvel abonnement aux coins datés

C'était dans l'air du temps depuis un petit moment et voici qu'en cette période de rentrée Phil@poste propose son nouvel abonnement pour les coins datés.


Cet abonnement ne concerne que les timbres du programme philatélique.

Nous pouvons donc en déduire que sont exclus:
- les timbres autocollants
- les timbres d'usage courant
- les timbres issus de bloc-feuillet Poste Aérienne

Cette offre ne semble donc pas répondre complètement aux collectionneurs de coins datés car très incomplète. De plus en cas de retirage, il manquera toujours une date qu'il faudra rechercher dans les circuits habituels de vente.

Cependant cette offre va peut-être permettre de diffuser une note interne interdisant de répondre favorablement dans un bureau de Poste à la demande d'achat d'un coin daté s'il y a d'autres timbres disponibles dans une feuille.

Cette offre ressemble à un produit commercial mal ficelé car élaboré sans réelle concertation avec les philatélistes collectionnant les coins datés.

15 septembre 2010

Nouveau concept « Espace Service Clients » de La poste

L’adaptation des 1000 plus importants bureaux de poste à un nouveau modèle d’espace de vente fait partie du programme Cap Relations Clients 2015, plan stratégique de l'Enseigne La Poste, lancé fin 2008. L'objectif est d'atteindre 95 % de clients satisfaits.

Testé depuis février 2009 dans les bureaux de poste parisiens, le nouveau concept « Espace Service Clients » (ESC) sera déployé progressivement dans les 1000 plus grands bureaux de France d’ici fin 2011.

Véritable espace au service du client, les nouveaux bureaux de poste suite à des travaux disposent de locaux organisés en îlots où les guichetiers conseillent, orientent et accompagnent les clients.

L’agencement de l’espace intérieur s’appuie sur des espaces dédiés et une signalétique pour guider les clients.

L’agencement ESC s’appuie sur :
- des produits présentés dans un mobilier libre-service
- un espace d’automates permettant d’affranchir le courrier, de retirer de l'argent, de faire des
photocopies, …, ou de déposer ses chèques grâce à l'urne de dépôt de chèques ;
- des îlots implantés pour orienter les clients en fonction de leurs besoins, accueillir et
servir rapidement les clients professionnels et traiter le plus rapidement les opérations de
retrait/dépôt des colis et des lettres recommandées, l’encaissement rapide des achats réalisés
en libre-service ;
- des guichets uniquement pour les opérations bancaires spécifiques, comme les retraits et dépôts d’argent, les opérations Western Union,…
Les horaires d’ouverture sont adaptés pour répondre au mieux aux besoins des clients.


Concrètement dans ma RP de province, la superficie du bureau de Poste a augmenté de 130m² et l’espace est beaucoup plus clair.
Cinq guichets sont spécifiquement réservés aux opérations financières. Un espace est dédié aux professionnels et trois îlots ont été mis en place (un pour les opérations postales, un pour le guidage et un troisième pour les produits en libre-service).

Les timbres vendus en libre-service (carnets autocollants et blocs-feuillet) sous des supports rigides transparents permettent de mettre en avant ces produits qui étaient auparavant au fond de classeurs.

Il a été beaucoup plus difficile de retrouver le classeur qui contenait les timbres gommés d’usage courant. Il aura fallu 10’ aux postiers pour remettre la main dessus…. !!!!

Il semble évident qu’avec ce nouveau concept d’espace libre-service et le renforcement de l’espace des automates que les timbres autocollants vont connaître un essor.
Nous devrions voir apparaître un jour des carnets autocollants reprenant les tarifs les plus utilisés.

La pérennité dans les 10-15 ans à venir des timbres gommés sans réellement espace de vente et avec de petites émissions principalement réservées aux philatélistes peut clairement être posée.

Les produits philatéliques n’auront probablement jamais été autant mis en avant depuis des années.
Cependant, je ne suis pas sûr que les produits mis au devant de la scène soient ceux que la majorité de philatélistes souhaitaient voir…

J’aime bien ce nouveau concept qui permet de montrer les timbres dans un espace dédié.
En effet, pour vendre un produit il faut mieux le montrer et le rendre facilement accessible plutôt que d’être tributaire d’un postier qui n’aura pas forcément le réflexe de proposer un produit au fond d’une chemise enfouit au fond d'un un tiroir fermé.

La philatélie doit évoluer en s’ouvrant à une clientèle variée qui deviendra peut-être un jour philatélique et non attendre que les personnes viennent à elle.

13 septembre 2010

Paix - Décalage vertical de la pré-découpe

Paire verticale sur fragment issue du carnet autocollant de 12 timbres « Marianne et les valeurs de l'Europe » (Paix , Démocratie et Environnement) avec un décalage vertical de la pré-découpe laissant apparaître sur le timbre inférieur les mentions Phil@poste et Beaujard du timbre de la première rangée.
A noter les barres phosphorescentes légèrement à cheval du fait du décalage de la pré-découpe.

Il n'est pas si courant de trouver ce type de décalage en paire sur lettre.

09 septembre 2010

Halloween de 2004

Le timbre « Halloween » mis en vente 11.10.04 a été un mystère (pour moi du moins!) pendant un moment.

(Aspect à la lumière naturelle)

Il a été imprimé en Offset non tramé avec une absence des couleurs primaires magenta et cyan. Il n’y a en effet pas de superposition visible sur le vert et l’orange.

Pour réaliser ce timbre il y a donc eu probablement plusieurs passages pour imprimer les couleurs suivantes :
- jaune réagissant dans le noir
- rouge (et non magenta)
- bleu (et non cyan)
- noir
- orange
- vert
- blanc réagissant dans le noir
- encre phosphorescente pour les barres phosphorescentes réagissant sous lampe U.V.
- encre vernie transparente

(Aspect dans le noir)

Les barres phosphorescentes de 2.0 mm de largeur sont au type F (Offset).

(Aspect sous lampe U.V.)

Il existe plusieurs variétés sur ce timbre:
- encre ne réagissant pas dans le noir
- encre réagissant sous lampe U.V.

08 septembre 2010

TVP vert « Marianne et l’Europe » - Barre phosphorescente brisée

Spectaculaire anomalie d'impression de la barre phosphorescente du timbre de la case n° 19 sur le tirage du 07.04.10 au 13.04.10 (21e) sur la presse TD215 du TVP vert « Marianne et l’Europe ».


Cette anomalie occasionnant une barre phosphorescente imprimée à 50% touchant uniquement la case n°19 n'est observable que toutes les deux feuilles.

Il faudra surveiller les prochains tirages sur la presse TD215 avec le cylindre imprimant une barre phosphorescente à droite pour vérifier si cette anomalie de case est occasionnelle ou récurrente suite à un endommagement de la surface du cylindre d'impression.

Merci à Patrice pour l'envoi du scan.

06 septembre 2010

Bloc-feuillet gommé « 150e anniversaire de la Bourse aux Timbres » - Barres phosphorescentes à cheval

Un décalage vertical des barres phosphorescentes sur le bloc-feuillet gommé « 150e anniversaire de la Bourse aux Timbres » imprimé en taille-douce est observable.


Ce bloc-feuillet imprimé avec des barres phosphorescentes typographiques au type E est le premier bloc-feuillet imprimé en taille-douce avec des "Beaux timbres".

La gravure est fine et précise mais je trouve ce bloc-feuillet dans son ensemble "triste" avec des couleurs peu attrayantes et une conception très classique...


Merci à Lolo pour l'envoi du bloc-feuillet

03 septembre 2010

Phil@poste et sa nouvelle stratégie commerciale dans les bureaux de Poste

Madame Sylvie Andréotti, Directrice commerciale de Phil@poste dans un article de l’Echo de la Timbrologie de Septembre 2010 énonce la stratégie commerciale à venir de Phil@poste dans les bureaux de Poste:

« D’ici fin 2010, ce sera le retour de la philatélie dans mille bureaux ESC qui sont les grands bureaux de l’enseigne. D’ici fin 2011, ce projet de mise en valeur devrait toucher trois mille bureaux-boutiques environ. Les blocs, les carnets et les collectors seront blistés et en libre service tandis que les timbres à l’unité seront en vente au guichet. Les timbres seront vraiment montrés et mis en lumière sur des affiches dans un espace dédié situé dans ce que nous appelons les « zones chaudes », c'est-à-dire celles très en vue du public »
Il est rappelé qu’en principe tous les timbres doivent être disponibles dans les bureaux.

Ce changement de stratégie est important et démontre que le secteur philatélique au sens large est une source de CA non négligeable et mérite une attention particulière pour la Banque Postale.

Nous pouvons donc dessiner le paysage commercial philatélique des années à venir dans les bureaux de Poste comme suit:
- timbres autocollants (carnets, collectors,…) avec une validité permanente, imprimés en quantité importante (+ 1 000 000 exemplaires) vendus en libre service dans des emplacements stratégiques,
- timbres autocollants de distributeur LISA mis en avant pour les envois unitaires,
- timbres gommés (y.c timbres d’usage courant) vendus au guichet probablement en quantité de plus en plus confidentielle,
- les autres produits (Prêts-à-Poster, Collissimo,…) dans les Boutiques avec un guichet dédié.
Dans un premier temps les timbres vendus en libre service devraient être intégrés dans les Boutiques. Il n’est pas exclu de voir un jour des distributeurs automatiques proposant des produits.

Cette nouvelle stratégie commerciale de Phil@poste montre clairement la volonté de Phil@poste de développer le support autocollant unitaire (timbres de distributeurs LISA) et groupé (carnets,…) vendu en libre service au détriment du support gommé qui nécessite des manipulations manuelles au guichet.
Dans ce contexte, comme en Belgique, un prix de vente supérieur au guichet n’est pas à exclure dans le futur.

A terme l’investissement dans des secteurs philatéliques dédiés sera rentabilisé par la baisse des coûts de main d’œuvre principalement.
En effet, tout en ne connaissant pas le fonctionnement des bureaux, il n’est pas exclu qu’il n’y ait pas actuellement des réallocations internes pour imputer les coûts de main d’oeuvre entre les différentes activités dans les bureaux de Poste (courrier y.c philatélie, opérations bancaires,…).

Les produits philatéliques non vendus dans les bureaux de Poste (timbres autocollants dédiés aux entreprises, MonTimbraMoi,…) ne sont pas concernés par les propos de Madame Sylvie Andréotti car vendus uniquement sur Internet via des sites dédiés.
Il n'est pas mentionné non plus la politique commerciale de Phil@poste dans les petits bureaux.

Cette nouvelle stratégie commerciale ne devrait pas plaire à tout le monde dans les bureaux de Poste et dans le petit monde philatélique…!!!

C’est cependant peut-être une des seules voies pour maintenir une philatélie en France une fois que la libre concurrence sera effective dans quelques mois. En effet, à défaut de rentabilité le secteur philatélique pourrait disparaître.


NB: Dans le même article est présentée la stratégie commerciale mise en place vis à vis des jeunes avec une collaboration avec le milieu enseignant.