04 novembre 2008

La Taille-Douce disparaît-elle ?

Nous entendons souvent décrier les nouvelles émissions en mettant en avant la baisse du nombre de timbres imprimés en Taille-Douce.
Qu’en est-il réellement ?

(hors timbres d'usage courant, timbres avec personnalisation attenante et MonTimbr@Moi)

Depuis 2001, la proportion de timbres imprimés en Taille-Douce (y.c les émissions mixtes Offset/TD) est stable au alentour de 20% avec des variations entre les années.
En valeur absolue, le nombre augmente de 7 timbres entre 2001 et 2008 (1).

Entre 2001 et 2008, quelque soit le type d'impression, les émissions ont augmentée de 46%. Cependant, la répartition de cette augmentation est nettement en faveur des émissions Helio/Offset:
- Taille-Douce : +25%
- Hélio/Offset : +53%

Si nous sélectionnons uniquement les timbres imprimés en feuille la proportion de timbres imprimés en Taille-Douce atteint 27% avec une moyenne 2001-2008 de 13 timbres imprimés en Taille-Douce contre 35 timbres en Héliogravure ou Offset.

Depuis 2001, il n’y a donc pas réellement moins de timbres imprimés en Taille-Douce.

Ce serait même le contraire....!

Cependant, la multiplication des supports (bloc-feuillet souvenir philatélique, carnet autocollant, carnet voyage, bloc autocollant,...) est frustrante pour les philatélistes car reprenant essentiellement des timbres imprimés en Héliogravure ou en Offset destinés au tarif LETTRE 20g du régime intérieur.

Nous avons donc uniquement moins l’occasion d'utiliser et de voir sur du courrier reçu les timbres imprimés en taille-Douce.

Les principales causes sont:
- l'émission des timbres imprimés en Taille-Douce en petite quantité pour ne pas dire uniquement pour les philatélistes,
- la politique commerciale, dans les bureaux de Poste, qui propose en priorité des timbres avec un support autocollant,
- l'émission avec des valeurs faciales, pour une partie, destinées à des tranches de poids supérieures à 20g ou à des tarifs internationaux.

(1) à fin Novembre 2008

Aucun commentaire: