07 décembre 2007

Histoire d’une découverte d’une nouvelle variété sans phospho

Trouver une pièce jamais observée dans un lot acheté ou en fouinant dans un bac au détour d’une brocante ou d'une exposition est le rêve de tout collectionneur.

J’ai eu cette chance récemment lors de l’achat sur un site d’enchères d’un lot d’enveloppes « Marianne du Bicentenaire » qui semble-t-il est passé quasiment inaperçu.

Après avoir examiné la trentaine enveloppes différentes, 3 ont particulièrement retenu mon attention.

Suite à un examen approfondi, il a bien fallu que j’admette que j’étais en présence de 3 timbres sans phospho jamais observés.
J’ai questionné les spécialistes de la « Marianne de Briat » et des timbres sans phospho qui m’ont confirmé que 2 des 3 timbres n’étaient pas connus.

Fort de mon analyse, mais fébrile tout de même, j’ai envoyé mes enveloppes à un Expert philatélique spécialiste des timbres sans phospho (pas Mr Calves!) et ait attendu la sentence avec impatience.

Le verdict est tombé en début de semaine, 2 des 3 timbres sont réellement sans phospho et authentiques.

Le timbre non parfait était un 2.30FF autocollant ND « Marianne du Bicentenaire » issu du carnet avec la mention imprimée « Tarif du 11 janvier 1990 ». Ce timbre est connu en très peu d’exemplaires sur lettre et uniquement un ou 2 carnets complets doivent exister.

En fait, le titre de ce sujet n’est pas « Histoire d’une découverte d’une nouvelle variété sans phospho » mais « Histoire d’une découverte de 2 nouvelles variétés sans phospho »


Une découverte c’est exceptionnelle, deux c’est miraculeux et extraordinaire…. !!!!

Je crois que le Père Noël cette année a un peu d’avance….

NB : J’attend le retour des enveloppes pour les présenter dans les jours à venir.

Aucun commentaire: